Adeline d'Hermy

Page IMDb Page ALLOCINE Page WIKIPEDIA

MARYLINE

GUILLAUME GALLIENNE

SORTIE CINEMA / FRANCE : 15 NOVEMBRE 2017

 

 

Interview France 3 Festival du Film Francophone d'Angoulême 2017

 

"Pour Guillaume Gallienne, Adeline d'Hermy, sociétaire à la Comédie Française, était LA comédienne qui pouvait interpréter le rôle de cette femme modeste, qui ne trouve pas les mots pour se défendre mais qui fait preuve d'une grande force et d'une grande résistance." 

"Le sujet qui m’intéressait le plus, explique Guillaume Gallienne dans l’interview ci-dessous, c’était de raconter une femme modeste mais qui n’a pas les mots pour se défendre. Ça me touche énormément les gens qui n’ont pas les mots pour se défendre. D’abord les taiseux m’impressionnent, parfois me font peur, moi qui suis "bla bla bla", qui ai l’aisance du verbe - presque trop - les taiseux m’impressionnent. Mais ce qui me touchait, c’était d’essayer de rendre compte et de comprendre la violence qu’ils pouvaient ressentir eux à ne pas pouvoir s’exprimer et la violence qu’ils provoquaient chez les autres qui n’arrivaient pas à les comprendre.

C’était aussi de rendre compte de comment ceux qui essayaient de prendre le temps et de donner du temps, comment leur bienveillance pouvait transformer les choses. Comment une personne en prenant du temps et en donnant du temps à l’autre pouvait être comme la fée dans Cendrillon, tout d’un coup, elle pouvait juste libérer. (…) Il suffit parfois de pas grand-chose mais il faut en avoir le pouvoir… ou la délicatesse."

 

 

MARYLINE - GUILLAUME GALLIENNE

Interview France 3 Festival du Film Francophone d'Angoulême 2017

 

 

MARYLINE - GUILLAUME GALLIENNE

 

Adeline d'Hermy
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy
Adeline d'Hermy | MARYLINE / Guillaume Gallienne | Interview Festival du Film Francophone d'Angoulême 2017
Adeline d'Hermy | Tournage MARYLINE / Guillaume Gallienne / © photo Thierry Valletoux
Adeline d'Hermy | Tournage MARYLINE / Guillaume Gallienne / © photo Thierry Valletoux
Adeline d'Hermy | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy | MARYLINE / Guillaume Gallienne
Adeline d'Hermy french actress actrice comédienne | MARYLINE / Guillaume Gallienne

 

Adeline d'Hermy

Révélations 2018 / Académie des César

Agence UBBA

***

MARYLINE

Un film de Guillaume Gallienne

***

La Voix du Nord : – "Le film est un hommage, une étreinte à la femme".

Guillaume Gallienne : « Un hommage à la force et à l’incroyable concavité de la femme. D’où "Cette blessure" à la fin, ce titre de Léo Ferré (chanté par Vanessa Paradis) qui est l’équivalent en chanson de L’Origine du monde de Courbet. »

– "Quand je vois le visage d’Adeline d’Hermy, je pense cinéma muet".

Guillaume Gallienne : « Je pense que c’est la plus belle manière de rendre hommage au cinéma. La tension qu’Adeline met dans sa gorge, comment son cou se tend. Cette émotion-là, au théâtre, on ne la voit plus au troisième rang. Y a qu’au cinéma qu’on peut voir ça ! J’adore ça.
J’ai écrit pour elle. Elle a la lumière. Elle a l’humilité. Le film est conçu comme une chronique et je visais le drame. Et je savais qu’Adeline porterait le drame jusqu’au bout. Je l’avais vue faire en scène. Elle peut passer d’un état à un autre, d’une scène à une autre et elle tient le truc. Elle vient de la danse, donc elle sait exprimer une minuscule avec le corps. Elle n’a pas besoin des mots. Et ça, c’est merveilleux au cinéma. » (lire la suite)

***

Bande originale du film et de la bande-annonce : 

Cette Blessure, chanson de LEO FERRÉ

chantée ici par Vanessa Paradis

 

 

***

Cette blessure
Où meurt la mer comme un chagrin de chair
Où va la vie germer dans le désert
Qui fait de sang la blancheur des berceaux
Qui se referme au marbre du tombeau
Cette blessure d'où je viens

Cette blessure
Où va ma lèvre à l'aube de l'amour
Où bat ta fièvre un peu comme un tambour
D'où part ta vigne en y pressant des doigts
D'où vient le cri le même chaque fois
Cette blessure d'où tu viens

Cette blessure
Qui se referme à l'orée de l'ennui
Comme une cicatrice de la nuit
Et qui n'en finit pas de se rouvrir
Sous des larmes qu'affile le désir

Cette blessure
Comme un soleil sur la mélancolie
Comme un jardin qu'on n'ouvre que la nuit
Comme un parfum qui traîne à la marée
Comme un sourire sur ma destinée
Cette blessure d'où je viens

Cette blessure
Drapée de soie sous son triangle noir
Où vont des géomètres de hasard
Bâtir de rien des chagrins assistés
En y creusant parfois pour le péché
Cette blessure d'où tu viens

Cette blessure
Qu'on voudrait coudre au milieu du désir
Comme une couture sur le plaisir
Qu'on voudrait voir se fermer à jamais
Comme une porte ouverte sur la mort

Cette blessure dont je meurs